En tant que coureur, il est parfois difficile de comprendre pourquoi notre progression en course à pied semble s’arrêter. Nous avons tous vécu cette période de stagnation où peu importe ce que nous faisons, nous ne voyons pas d’amélioration significative.
Dans cet article, nous aborderons les différentes raisons pour lesquelles vous ne progressez pas et comment y remédier.

Erreur n°1 : votre entraînement est inadéquat


L’une des principales raisons pour lesquelles vous ne progressez pas en course à pied est un entraînement inadéquat. Beaucoup de coureurs se contentent de faire du footing régulièrement sans suivre un plan d’entraînement structuré. Pour progresser, il est essentiel de varier les types de séances et d’intensité.


Trop d’endurance fondamentale


Se contenter de courir lentement et longtemps peut être confortable, mais cela ne suffit pas pour progresser. S’il est vrai que l’endurance fondamentale constitue la base de tout entraînement, il est également important de travailler d’autres aspects comme la vitesse, la puissance et la résistance.


Manque de séances spécifiques


Pour améliorer vos performances en course à pied, vous devez également intégrer des séances spécifiques telles que des intervalles, des côtes ou des séances de seuil. Ces séances permettent d’améliorer votre vitesse et votre résistance, ce qui est essentiel pour progresser.


Erreur n°2 : une mauvaise gestion de votre récupération


La récupération est un élément clé de la progression en course à pied. Si vous ne laissez pas suffisamment de temps à votre corps pour se reposer et récupérer après les séances d’entraînement, vos performances risquent de stagner voire de régresser.


Surexploitation et fatigue accumulée

L’une des principales causes de stagnation en course à pied est la surexploitation. De nombreux coureurs s’entraînent trop et ne prennent pas le temps de récupérer correctement entre les séances. Ceci conduit à une accumulation de fatigue qui peut nuire à vos performances et freiner votre progression.


Le sommeil, élément indispensable à la récupération


Le sommeil est également un facteur important pour favoriser la récupération et la progression en course à pied. Un manque de sommeil peut provoquer une fatigue accrue, des baisses de performance et même augmenter les risques de blessures.
Veillez donc à dormir suffisamment et à respecter un rythme régulier.


Erreur n°3 : vous avez des lacunes sur la technique de course


Une technique de course efficace est essentielle pour éviter les blessures et améliorer vos performances. La plupart des coureurs ont tendance à négliger cet aspect et se concentrent uniquement sur l’endurance et la vitesse.


Importance de la posture


Une bonne posture permet de courir plus efficacement et de réduire les risques de blessures. Veillez à garder le buste droit, la tête haute et les épaules relâchées. La foulée doit être fluide et naturelle, sans mouvements excessifs ou déséquilibrés.


Améliorer sa cadence


La cadence est également un élément important pour optimiser votre technique de course. Une cadence trop faible peut générer des chocs importants à chaque foulée, tandis qu’une cadence trop élevée peut entraîner une perte d’énergie. Idéalement, il est recommandé de viser une cadence d’environ 180 pas par minute.


Erreur n°4 : une mauvaise gestion de la nutrition
et de l’hydratation


Enfin, la nutrition et l’hydratation jouent un rôle crucial dans la performance en course à pied. Beaucoup de coureurs ont tendance à négliger cet aspect et se contentent de manger ce qui leur plaît sans vraiment prendre en compte leurs besoins spécifiques en tant que sportifs.


Adapter son alimentation à ses besoins énergétiques

Pour progresser en course à pied, il est important d’adapter son alimentation aux besoins énergétiques engendrés par l’entraînement. En effet, un apport insuffisant en glucides, protéines et lipides peut entraîner une baisse de performance et empêcher la progression.


Ne pas sous-estimer l’hydratation


L’hydratation est également un élément clé pour soutenir vos efforts en course à pied.
Une déshydratation même légère peut nuire à votre performance et augmenter les risques de blessures. Veillez donc à boire régulièrement avant, pendant et après vos séances d’entraînement.


En prenant en compte ces différents facteurs et en corrigeant les erreurs mentionnées, vous devriez être en mesure de sortir de cette période de stagnation et de continuer à progresser en course à pied. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un coach en course à pied ou d’un professionnel pour vous accompagner dans cette démarche.

add comment

35 − = 27